Bonjour nos chers amis (es),

Quelle joie de vous retrouver encore à cette occasion. Je suis certain que nos nouvelles vous trouveront en bonne santé. Ici, tout le monde se porte très bien. L’année scolaire se poursuit pour les enfants, et déjà nous tendons vers la fin du premier trimestre. Il y pas le temps à perdre. Les enfants s'accrochent de plus en plus à leurs cahiers. Ils travaillent jusqu’à tard dans la nuit. C’est encourageant, tous les enfants ont la bonne volonté de réussir. Bien sûr, il y en a qui ont moins de facilités que d’autres. Marie-Françoise et moi les soutenons dans l'étude, nous sommes avec eux tous les soirs pour les aider.







Le 2 octobre :

Aujourd’hui, Marie-Françoise ne se sent pas bien, elle est fatiguée. Mais comme une maman, elle se soucie de ses enfants qui vont revenir bientôt de l’école.

Il est déjà 10h, elle est allée faire la cuisine. Je suis parti moi aussi à la cuisine pour l’aider.






Le 3 octobre :
Je suis toujours heureux dans le jardin. Ce matin, je constate que les jeunes pousses de tomates sont prêtes à être repiquées. La providence a fait que nous avons eu une grosse pluie ce matin. Alors je n’ai pas tardé à me rendre au jardin.




Le 10 octobre :
Aujourd’hui, tous les enfants sont devenus membre de la chorale "Sainte Famille". Les sœurs de la Sainte Famille interviennent sur notre station secondaire. Et elles ont monté une chorale d'enfants. Tous les enfants de la paroisse en font partie, et vous imaginez, c’est une grande chorale. Ce matin, c’est elle qui a animé la messe. C’était très bon et agréable d’entendre les enfants chanter. Tous étaient habillés en blanc ; on dirait les anges dans le ciel. Durant trois semaines, les enfants ont eu répétition tous les mercredis et samedi soir. Maintenant, nous avons trois bonnes chorales sur notre station secondaire … Je suis fier que mes enfants en soient membres.




Le 17 octobre :
Les enfants de première année de catéchisme ont eu une petite cérémonie ce matin : la prise de la croix. Amos, Sylvestre, et André étaient parmi ces enfants là.
Nous avons beaucoup de pluie en ce mois d’octobre. C'est surprenant, car le mois d’octobre, habituellement, est le début de la saison sèche. Il y a plus de deux semaines que les enfants ne sont pas allés chercher de l’eau potable au forage, parce que nous avons de l’eau en abondance dans notre petite citerne. Nous avons prévu de repeindre notre maison, mais à cause de l’abondance de la pluie nous sommes obligés d’attendre. Nous le ferons lorsque la pluie sera arrêtée.
Les parents de Jacques sont venus le chercher. Jacques n’est pas un enfant orphelin. Sa maman, une femme très pauvre, nous a trompés : soi-disant que le papa de Jacques était décédé. En fait, il était parti au Burkina pour chercher du travail. De retour, il a demandé son enfant.


Vos nouvelles nous sont très chères, nous seront très heureux de vous lire bientôt ; toute la famille du foyer saint Joseph vous embrasse.

Frère Patrick.