Bonjour bien chers Parrains, Marraines et Amis

La joie pascale demeure encore dans les mémoires et dans les cœurs, et surtout dans notre Foyer.
Nous sommes heureux parce que la deuxième sortie de la fanfare a été un succès, au point que d’autres enfants souhaitent adhérer au groupe.

La messe était à peine finie qu’une dame et trois jeunes garçons ont posé leur demande.

Makh, notre professeur de musique, était très content et nous a félicités pour nos efforts. Maintenant avec Makh, nous étudions les temps, la mesure, les notes.

Nous continuons l’entrainement, et la prochaine sortie sera au monastère de Dzogbégan, pendant nos vacances.


D’autre part c’est la joie des nouveaux baptisés qui embrase toute la maison.Sylvestre et Samuel sont maintenant lecteurs de messe. Ils lisent toutes les deux semaines. Ils lisent bien, mais je prends toujours le temps de préparer la lecture avec eux.
Les examens du B.E.P.C se préparent et déjà, les élèves de la classe de 3ème sont en BEPC blanc depuis hier. Sylvestre en fait partie. Je vois en lui une bonne volonté, il est toujours avec ses cahiers, il s'isole de plus en plus de ses frères afin de trouver un peu de calme pour réviser.
Nous avons eu une coupure d’électricité au moment même où les enfants préparaient les compositions du deuxième trimestre. Qu'à cela ne tienne, je leur ai donné des bougies pour pouvoir continuer les études.

C’est un bon baquet de bougies que j’ai acheté, car la coupure a duré plus deux semaines. Finalement au début de la troisième semaine les électriciens ont découvert la panne.
Nous commençons à mettre en valeur notre terrain acheté.

Au début de la semaine passée, nous avons eu une pluie.

Sans plus tarder, nous sommes partis semer du maïs ; et déjà il commence à pousser.

Mais l’inquiétude nous gagne, parce que depuis ce temps, nous n’avons pas d’autres pluies et les maïs souffrent.

Nous avions arraché des plants, l’année passée, car il n’avait pas plu suffisamment, et les maniocs ne s'étaient pas développés comme ils devaient.

Alors nous n'avons pas fait du gari mais du cotasse (manioc séché) : lorsqu'on l’amène au moulin, sa farine est mélangée avec la farine de maïs pour la pâte.

La pâte est bien tendre. Avec la sauce de noix de palme, c’est vraiment délicieux.

Les congés de Pâques sont finis pour Marie-Françoise. Elle a repris le 2 mai. A la fin des cours, la directrice leur a demandé de se préparer pour un stage de 3 mois. Deux hôpitaux sont proposés à chacun des étudiants, et ils choisiront.
Maintenant, nous avons une psychologue qui va nous aider pour l’éducation générale des enfants. Étant donné que la situation sociale des enfants est différente des cas ordinaires, il nous faut cette discipline pour mieux les connaître. Alors leur encadrement sera moins difficile. La psychologue nous a tous rencontrés. Il y aura deux groupes : Marie-Françoise et moi formons un groupe, les enfants un autre. Vous serez tenus au courant, bien sûr.
Toute la famille vous embrasse, et vous remercie de vos multiples  soutiens.


Frère Patrick.