Bien chers Parrains, Marraines et Amis,





La joie Pascale se prolonge chez nous.

Anselme, Moïse et André ont été baptisés et ont fait leur première communion en la Veillée Pascale.

Chaque année, le Seigneur nous accore une telle grâce. L’année prochaine, si tout va bien, ce serait le tour de Paterne et Odilon.

Le deuxième trimestre est couronné de succès pour les enfants. Chacun a eu la moyenne. Ce qui me réjouit le plus, c’est l’effort de certains enfants, notamment, Kévin, Robert, Paterne. Ils sont toujours premiers de la classe. C’est encourageant ! Les autres aussi travaillent bien, mais pour ceux-ci, c’est encore plus remarquable.

travaux de la clôture sont terminés. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Dieu lui-même saura vous récompenser.
Samuel, Théodore, Fabio, Amos et Marc sont des légionnaires. Le Présidium a organisé une sortie. C’était hier, à 80km de la maison. Je les ai conduits, nous avons fait un bon voyage. Ils étaient au nombre de 250 jeunes , filles et garçons. Nous avons quitté la maison à 7h et sommes arrivés sur le lieu du rendez-vous à 9h30. Nous étions les premiers arrivés, les autres sont venus avec le bus. Nous avons eu la messe là avec les villageois, le curé n’est pas venu, le catéchiste a fait la célébration. Tout juste après le pique-nique, nous avons été surpris par une grosse pluie. Heureusement, c’était presque la fin de la réjouissance. Nous nous sommes réfugiés dans l’église au moment où il pleuvait. Après la pluie, nous avons repris la route du retour.

C’est seulement ce matin que les élèves ont repris les cours après les congés de Pâques. La rentrée était prévue le 2 avril. Mais les enseignants ont fait grève pour demander une augmentation de salaire. Et cela continue dans certaines écoles.

Il a plu ce matin: ce soir, nous irons semer du maïs. C’est la saison, et les pluies ne sont plus régulières comme avant. C’est pourquoi, il ne faut pas perdre le temps. Nous avons arraché les maniocs. Nous avons fait du gari : deuxième aliment de base chez nous ici en Afrique. Nous avons pu produire six grandes bassines. La dame qui nous l’a préparé est très gentille, et honnête, et chaque année c’est elle que nous appelons.

 

 

J’ai récupéré les tiges du manioc, et elles vont nous servir pour la saison prochaine.


Tout le foyer vous embrasse et vous remercie de tout ce que vous faites pour lui.
Frère Patrick G.