Foyer des Enfants de Saint Joseph, 6 novembre 2013
Bonjour bien chers Parrains et Marraines et Amis,
Ecole : professeurs en grève
Les enfants ont repris la route de l’école le 16 octobre. Mais jusqu’à présent, ils n’ont rien fait de concret parce que les enseignants sont en grève ; ils demandent leurs droits : primes de logement, hausse de salaires. Puisque le gouvernement a refusé l’augmentation des salaires, les enseignants, à l’unanimité, ont décrété la grève. Si le gouvernement refuse ce qui leur est dû, ils maintiendront la grève toute l’année 2013-2014. Depuis plus d’une semaine, les enfants sont dans la maison sous forme d’un petit congé. Les enseignants ont ajouté à leur revendication: "Pendant ces temps de grève, les cours seront considérés comme dispensés".
Pendant ce temps, tous les enfants des écoles privées continuent à aller à l’école. Alors l’État Togolais a décidé de fermer toutes les écoles : confessionnelles et privées. Tous les élèves du cours primaire et secondaire sont présentement à la maison jusqu’à nouvel ordre.

J’ai obligé les miens à ne pas abandonner leurs cahiers parce qu’ils ne vont pas à l’école. Ils ont deux heures de temps d’étude chaque matin. Et le soir le répétiteur du cours de français, vient travailler avec eux. Ils trouvent aussi un peu de temps pour des détentes. Moi aussi je joue parfois avec eux.
Les ateliers
Catherine PICHON se trouve maintenant au Togo. Elle a organisé un travail d’atelier : de la poterie, et aussi sur les contes. Monsieur Braise a montré aux enfants comment, à base d’argile, on peut sortir de jolis pots. Monsieur Innocent leur a appris comment créer son propre conte. Avec des techniques, des thèmes appropriés. Les enfants étaient très contents d’avoir fait cette nouvelle découverte. Une partie du groupe a fait la visite dans l’atelier de Monsieur Braise. Pendant le week-end nous allons nous organiser pour que les autres puissent s'y rendre.

Les papayes
Nous avons cueilli ce matin une dizaine de papayes. C’était le pied que nous avons planté au milieu de la cour de la maison. Le philosophe a raison de dire : "Rien ne se perd, tout se transforme" il y a quelques mois seulement que j’ai mis dans la terre ces jeunes papayers.

Construction de la nouvelle douche

Le Foot

La vie active
Laurent rentre du travail

Ici, dans le foyer, tout le monde est en bonne santé. Qu'il en soit de même pour vous-même, votre famille, amis et connaissances.


Bien cordialement,
Frère Patrick G.