Foyer Saint Joseph, 8 décembre 2013
Bonjour bien chers Parrains et Marraines et Amis,
Grève des enseignants
L'année scolaire, démarrée le 16 octobre, est toujours instable. Les enseignants font grève les jeudis et les vendredis, réclamant l'amélioration de leurs conditions de vie. Certains enseignants, sensibles à la frustration des enfants, leur demandent de venir en cours les samedis. C'est le cas de Sylvestre. Ils travaillent parfois jusqu'à 18 heures afin de rattraper le temps perdu. Malgré la discontinuité des cours, Ils vont avoir les congés de Noël du 20 décembre au 6 janvier 2014.

Nous avons arraché les légumes gboma (genre d'épinard) pour en planter d'autres. Ce travail a rassemblé toute la maison, de l'arrachage à l'épluchage. Cela m'a rappelé ce que nous faisons au monastère : au monastère, chaque matin après le petit déjeuner, la communauté se rassemble pour l'épluchage.
Les flûtistes

Robert s'intéresse à la flûte. J'ai travaillé avec lui, et les trois autres petits : Jean-Emmanuel, Emmanuel et Kévin. Ils ont décidé de jouer de la flûte car ils sont toujours avec nous quand nous faisons la fanfare. Lorsque nous auront les nouveaux instruments (trompettes), nous verrons les vrais joueurs de flûte, ceux qui continueront, sans se laisser séduire par la fanfare ! Le monde des enfants est toujours comme ça : lorsque l'un d'eux fait quelque chose, les autres aussi veulent faire la même chose.
L'Informatique

 

Avec les collégiens et lycéen, nous avons commencé l'informatique.

Ils sont sept, chacun a droit à une journée de travail sur l'ordinateur.

Pendant les congés ils auront le temps de bien s'y consacrer, et découvrir le monde de l'internet.


Laurent, coiffeur du Foyer St Joseph

Laurent fait de grands progrès dans son apprentissage ; il coupe déjà les cheveux de ses frères. Je suis certain que ses frères ne vont pas le laisser tranquille et ne voudront plus laisser leur tête touffue. D'ailleurs, c'est ce que je constate maintenant.
La messe du Nouvel An

Nous préparons la messe du premier janvier. Mack est avec nous comme d'habitude, pour les préparatifs.

Cette fois-ci, nous ferons une sortie sur une autre paroisse. Elle n'est pas loin de nous.

Hier, Sylvestre et moi, sommes partis rencontrer le responsable de la chorale à laquelle nous allons nous associer.


Les papayer d'André et Emmanuel

André et Emmanuel ont décidé de planter quelques pieds de papayer sur le terrain acheté. Chaque soir, ils vont arroser les dits pieds de papayer qu'ils ont plantés. Ils doivent arroser chaque jour, parce qu'en ce moment les pluies sont rares.

Bien cordialement,
Frère Patrick G.