Bonjour bien chers Parrains Marraines et Amis,

La grève est devenue une habitude pour les enseignants et les professeurs du Togo, ce qui fait que nous n'avons pas encore eu les résultats du deuxième trimètre des enfants.
Le 12 mars nous avons fait une sortie, et, en revenant à la maison, nous avons parcouru la ville de Lomé, pour découvrir la ville et ses nouveaux travaux. Nous sommes arrivés à la maison sous un grand orage, mais malheureusement, nous n'avons pas eu la pluie.
Le 19 mars c'était notre fête patronale : Saint Joseph.
L'occasion nous a été offerte d'animer la messe et c'était très beau.

Après la messe, nous nous sommes retrouvés à la maison pour partager le repas plus quelques biscuits et quelques cannettes.

Nous allons bien et nous nous préparons pour l'année prochaine où nous aurons une grande fête avec les uniformes. Il y aura une cotisation. Les adultes cotiseront 4000 f, et les jeunes 2000 f.

Le jour de notre anniversaire, la Soeur Véronique, une religieuse, m'a appelé pour nous souhaiter bon anniversaire. Elle nous a offert 5 kg de gari avec 20.000 f. Elle nous a aussi offert des médicaments : du Paracétamol et de l’Allendazole, médicament contre les vers.
Le 26 mars, tous les jeunes, dont les nôtres, ont eu une réunion à la paroisse. Une réunion qui a commencé à 14h 30, et qui a pris fin à 17h 30. L’objectif est le renouvellement de leur adhésion au groupe.
Samedi le premier Avril, nous avons fait le ménage général dans la maison. Nous avons lavé les chambres, et tout ce qui n’est plus utile a été brûlé.
Nous avons loué un terrain à Noèpé dans le village de Kévin. C’est l’un de ses oncles qui nous a loué le terrain. Nous voulons faire un champ de maïs. Nous y sommes allés hier pour semer le maïs.

La semaine dernière, nous avons récolté le manioc pour en faire du gari. Laurent est venu nous aider. Nous n’avons fait que le quart de l’espace du champ de manioc et nous avons trouvé 48 kg de gari. Ce qui fait : 24.000 fcfa. Dès que nous aurons la pluie, nous irons encore déterrer le reste. Nous attendons la pluie, parce que la terre est très dure.
Bien amicalement,
Patrick