Bien chers Parrains, Marraines et Amis,

Le premier trimestre de l’année scolaire 2017-2018 tend vers sa fin. Les enfants de part et d’autre sont en compositions. Mais le rythme auquel les enfants vont à l’école n’est pas normal, à cause de la crise sociale et politique que traverse notre pays. Les professeurs et les enseignants sont en grève. Dans la semaine, il y a des manifestations qui se répètent. Tantôt les élèves vont à l’école, tantôt ils sont à la maison. Malgré cela, ils ne manqueront pas de faire les devoirs.
A l’orphelinat, tous les enfants se portent bien. J’ai eu un terrible palud qui a duré cinq semaines (c'est pourquoi il n'y a pas eu de nouvelles pour octobre), j’ai été sous sérum avant de retrouver la santé. A présent, je me porte mieux, et j’ai repris mes activités.
Édouard s’est cassé la tête en allant prendre sa douche. Il a glissé sur le carreau, est tombé sur le dos, et a eu une déchirure béante à la tête. Les enfants n’étaient pas à l’école ce matin-là. Je l’ai conduit à l’hôpital. Il a perdu beaucoup de sang, Le crâne était visible, heureusement qu’il n’a pas été touché. Le docteur a procédé à une petite intervention chirurgicale. Tous les trois jours, nous retournons à l’hôpital pour le pansement.
Nous venons d’engager un psychologue qui va cheminer avec nous pour quelques années. Les enfants sont arrivés à une période critique et, pour que nous ayons une belle et bonne harmonie entre nous et qu'il fasse bon vivre dans le Foyer, tous avons besoin de ses compétences .

Nous avons également une femme qui travaille avec nous : une surveillante qui veille sur les enfants lorsque nous, les responsables, ne sommes pas dans la maison.

Nous attendons impatiemment la visite de Monique et Marie-Dominique ; leur présence nous permettra d’être en communion avec tous nos Parrains et Marraines. Nos Parrains et Marraines qui ne connaissent pas encore le Foyer, nous les invitons.
Alors je vous dis : à très bientôt.