Bonjour bien chers Parrains, Marraines et Amis

Nous abordons déjà le troisième trimestre du parcours scolaire. Amos et Benoît se préparent activement à leur examen : Benoît pour le CEPD (Certificat de fin d’Études de l’Enseignement du Premier Degré). Amos pour le BEPC (Brevet d’Études du Premier Cycle Secondaire). Les autres enfants sont en classes de passage. Il y a l’espoir d’avoir un bon résultat pour chacun à la fin de l’année.
L'après-midi du dimanche des Rameaux, nous nous sommes rendus à la ferme Sichem à une vingtaine de km de Lomé voir le site. C’est un centre "agro-pastoral" initié par un ami que je connais bien depuis longtemps. Nous avons été bien accueillis, par Mme Assibi, chargée de l’accueil ; elle nous a fait promener dans la maison et ses environs. Avant que nous ne partions à la promenade, elle nous a raconté l’histoire de la création du centre.
À la fin de la promenade, notre charmante guide nous a offert l’eau fraîche mêlé du sirop de citron qu’ils ont préparé eux-mêmes. C’était en présence de mon ami Nestor.
Ils ont une grande bibliothèque, les enfants du village voisin viennent s’abonner ;
il y a aussi dans la bibliothèque une salle d’informatique et cyber
Nous avons visité leur jardin potager, le jardin des plantes médicinales et le poulailler.
Nous avons fait l’entretien des instruments. C’était fascinant et intéressant. Les instruments ont retrouvé leur son normal.
Nous avons bien fêté les Fêtes Pascales. Le lundi de Pâques, nous avons animé une réjouissance à la paroisse, au cours de laquelle il a eu un pique-nique. Il y avait divers jeux, et nous avons regretté de n’avoir pas amené nos jeux de divertissement. Nous allons nous rattraper l’année prochaine.
Le bâtiment de la maison avait besoin d’être repeint. Toute la semaine, les peintres étaient dans la maison. Ils ont redonné un visage brillant au bâtiment. Ils avaient interrompu le travail pour trois jours, afin de fabriquer les tricots pour les travailleurs qui vont fêter le premier mai. Ils ont repris ce matin, avec l’affiche de notre identité sur le mur de la maison.
NOUVELLES DES "GRANDS"
Laurent

Laurent et sa petite famille se portent très bien. Après la naissance du bébé, sa femme et le bébé avaient eu quelques ennuis de santé. Nicole et moi leur avons apporté un coup de main pour l’hôpital. Maintenant l’enfant et sa maman se portent bien. Laurent travaillait très bien dans son propre salon de coiffure, et a eu 2 apprentis. En 2018, des concurrents se sont installés non loin de son atelier, ce qui fait que l’affluence dans l’atelier de Laurent était réduite. Cette réalité compliquait la vie économique de Laurent et sa famille.
Ne voulant pas baisser les bras, Laurent est parti au  Nigéria.
Il a un cousin qui, lui aussi, a un salon de coiffure au Nigéria. Il m’en a parlé avant de partir. Il  a loué son atelier et c’est sa femme qui perçoit  l’argent. J’ai eu les nouvelles de  Laurent par son oncle, il va bien ! Seulement, je ne sais pas quand il va revenir.
Fabio



Il a fini son apprentissage ! Il a été courageux et persévérant. Présentement, il est dans sa famille, chez sa maman (en accord avec moi bien sûr).

Son patron voudrait qu’il travaille un peu avec lui, parce que tous les devanciers de Fabio ont fini leur apprentissage et sont partis.

Fabio est le seul qui soit encore chez son patron. Mais des comportements regrettables de la part de Fabio le font encore réfléchir.
Bien des choses à vous tous !


Patrick G.