Bonjour bien chers Parrains, Marraines et Amis
Je suis très heureux de vous rejoindre ce matin, la salutation est de moi, mais les écrits qui suivent sont des enfants qui racontent leur séjour en famille, durant ces périodes de vacances.
Patrick
Je commence mes mots, en adressant mes remerciements à tous nos Parrains et Marraines, et Amis (es). Grâce à votre soutien, nous avons eu une belle année scolaire, et la réussite a été passable. Je suis admis, je passe en classe de 4ème.


Le 15 juillet, je suis entré en famille pour mes vacances. Mon village n’est pas loin du Foyer, j’arrivai au village autour de 18 heures. J’ai vu ma maman dans sa petite case qui m’attendait.
La nuit tombait déjà, mais j’ai pris le courage pour aller chez ma tante, car c’est là que je vais rester pour mes vacances. J’ai lu dans le visage de ma tante qu’elle est très contente ; surtout lorsqu’elle a su que je suis admis. Il y a longtemps qu'on ne s'est plus vu. Chaque matin nous l’aidions pour les ménages, nous l’aidions aussi à faire la cuisine. Dans la journée, nous n’avions d’autre chose à faire que de jouer au foot, s’amuser ; toutefois, nous passions l’après midi à faire la lecture entre nous. De temps à autre je vais saluer ma maman et mes petits frères, accompagné par les enfants de ma tante. C’était aussi une retrouvaille. J’ai rencontré les amis que je connaissais avant de partir au Foyer. Nous avions passé des moments ensemble, d’autres sont venus chez moi dans la maison, et moi aussi je leur ai rendu visite.

Deux jours avant mon retour au foyer, ma maman et ma tante m’ont appelé, elles m’ont donné beaucoup de conseils : comment je dois me comporter dans la vie, comment je dois vivre pour ne pas devenir un brigand. Respecter tout le monde, et prendre au sérieux mes études. J’ai passé une vacance agréable avec ma famille. De retour au Foyer, je vais faire un effort pour que mes parents soient toujours fiers de moi.
Signé Kévin
Samuel :
Bien cher Parrains et Marraines, c’est avec plaisir que je vous raconte en quelques lignes mon séjour en famille. C’était le 14 juillet, j’étais parti en vacances. J’ai passé deux semaines chez ma tante à Gbomame, à quelques kilomètres du Foyer. Chez ma tante nous nous réveillons à 5 heures du matin. Mon travail était de balayer la cour de la maison et aider ma tante à préparer la bouillie. Ma tante vend la bouillie. Après nous avoir servis, elle part vendre le reste.
Souvent elle reste à la devanture de la maison pour vendre, mais parfois, elle va se promener. Lorsqu’elle part à 6h, elle revient à 10 h. Les fils de ma tante et moi, nous passons des temps à jouer et à s’amuser. J’avais pris mes anciens cahiers et je passe aussi un certain temps avec mes cahiers.

J’ai quitté ma tante après avoir passé deux semaines avec elle et les enfants. Je suis parti chez ma sœur à Zanguéra. Là, je ne suis pas resté longtemps, je suis parti chez une autre tante, elle est à Ahého. J’étais là lorsque j’ai appris la mort de mon papa. Nous somme partis à l’enterrement. Aujourd’hui je suis devenu orphelin de père et de mère. Mes vacances étaient bien commencées mais vers la fin j’étais triste du destin de mon papa.
Signé Samuel
Amos :
Moi, je n’ai pas été en vacances, parce que l’endroit où je dois aller fait défaut. Difficile à expliquer. Toutefois j’ai passé un temps agréable que je n’ai pas à regretter. Pour ne pas passer toutes les vacances à ne rien faire, Patrick m’a inscrit à l’informatique. Chaque matin je pars à 7h pour le centre des sœurs : « Petites sœurs de la sainte famille ». Nous travaillons de 8h à 14h. Nous avons une pause à 12h, et nous reprenons après 45 minutes de pause.
Après les cours, je passe dans la boutique pour aider un peu Nicole, et nous revenons à la maison ensemble. J’ai eu mon attestation qui me servira plus tard.
Signé Amos
Robert :
je suis parti en vacances après la messe du 15 Août. Ma grand-mère est venue nous chercher. Nous ne sommes pas partis directement dans la maison familiale, où nous étions avant. Ma grand-mère nous a amené dans une maison où elle-même a loué une pièce. Le lendemain, elle nous a amené dans la maison familiale.
Nous avons une tante dans cette maison. C’est chez elle que nous sommes restés. Chaque matin nous l’aidions à faire la cuisine. Elle nous sert la pâte avant de partir vendre le reste.
Après nous prenions notre douche, et faisions la lecture, j’aide mon petit frère Vincent à faire les devoirs des vacances que Patrick lui a donnés.
Signé Robert
Godwin :
Je suis parti un peu tard, avec le deuxième groupe, parce que je n’ai pas eu mon bulletin assez vite. Lorsque j’ai quitté le centre, je suis parti chez ma tante. J’ai passé quelques jours chez elle. Après, le mari de ma sœur est venu me chercher où j’ai passé une à deux semaines de mes vacances. Le matin j’aide ma sœur à faire les travaux domestiques. J’apprends à ses enfants à faire la lecture. Je suis parti au village, là j’ai beaucoup aidé ma maman à faire les travaux champêtres. Je suis allé aussi sur la tombe de mon papa pour prier.
Je suis revenu dans le Foyer pour continuer mes études. Je ne suis pas admis, je vais redoubler d’efforts pour réussir l’année prochaine.
Signé Godwin